Uncategorized

Quels sont les arbres à ne pas planter près d’une maison ? Racines – canalisations – petits arbres

Lorsque vous voulez aménager votre jardin, faire le choix des bonnes plantes et arbres vous évite d’avoir à faire à toutes sortes de désagréments. Les conséquences sont parfois désastreuses et onéreuses. Découvrez les erreurs à éviter à travers cet article.

Les arbres et les racines : quelles mesures de sécurité ?

A proximité d’un lieu de vie, habitation ou autre, pensez à mettre en place une distance de sécurité pour planter vos arbres. Cela vous permettra notamment d’éviter :

  • les feuilles susceptibles d’engorger les gouttières
  • les branches abîmant le toit soit en le touchant, soit en tombant
  • les racines pouvant poser problème à proximité d’une terrasse ou d’une maison

Pour le potager, il y a aussi quelques règles simples à prendre en compte, que vous trouverez en fin d’article.

Quels sont les arbres à placer à plus de 5 mètres d’une habitation ?

Evitez de planter ces arbres trop près de votre maison :

  • Les Marronniers
  • Le Paulownia
  • Les Robiniers
  • Tulipier de virginie « liriodendron »
  • Les grands conifères

Arbres et canalisations : quelques conseils

Pour éviter tout problème avec vos canalisations, mais aussi avec une terrasse ou encore avec les fausses sceptiques, il est conseillé d’opter pour des arbres se développant peu et avec un système racinaire restreint. Comme vous pouvez le constater dans la rue, certains arbres avec de fortes racines, parviennent à déformer la chaussée ou les trottoirs.

Quelles espèces éviter à proximité des canalisations, terrasses, drains et fausses sceptiques ?

  • le saule pleureur,
  • le peuplier,
  • le chêne et le marronnier.
  • l’orme
  • le cèdre
  • le prunus
  • l’eucalyptus
  • l’ailante
  • le murier platane

Les espèces conseillées et moins dangereuses :

  • lilas des Indes
  • sorbier des oiseaux
  • photinia sur tige
  • Troène sur tige
  • Chêne vert

Comment faire si un arbre se trouve près de mon habitation ?

Si c’est possible, vous pouvez simplement faire abattre l’arbre susceptible de poser problème. Si cela vous est impossible, il existe des barrières antiracine.

Exemple d’espèces d’arbres à petits développements :

– Cornus florida ‘Rubra’,

– Le savonnier ‘koelreuteria paniculata’ 

– Le Catalpa boule 

– Les magnolia lilifera

– Acer davidii

– Azara microphylla

– Laburnum Watereri

– Malus Everest « pommier à fleurs »

Evitez les arbres aux racines superficielles près de vos massifs potager et plates bandes

Avant de planter un arbre, pensez à vérifier son système racinaire. Si les racines sont superficielles, elles peuvent poser problème à proximité d’un potager ou encore d’un massif.

L’arbre se nourrit et appauvrit le sol, rendant la culture d’autres plantes à proximité difficile.

Faites aussi attention à vos allées pouvant être déformées par des racines très développées.

Voici quelques arbres aux racines superficielles :  

  • Tulipier de virginie ‘liriodendron’
  • Bouleau blanc ‘betula’
  • Bouleau jaune
  • Bouleau noir
  • Picéa
  • Acacia
  • Liquidambar ‘arbre de copalme’
  • Peuplier
  • Saule
  • Thuya
  • Cerisier du japnon
  • Chêne des marais
  • Cyprès
  • Erable argenté
  • Erable à sucre
  • Frêne
  • Hêtre
  • Sapin
  • Saule
  • Thuya

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *