IMG_20161025_105704

L'automne est la période des feuilles mortes, le ramassage est souvent une tache compliquée et difficile à effectuer. Coachjardins vous donne quelques conseils .

 

IMG_20161026_093550

 

Le premier conseil est de ne pas vous  laisser déborder par le volume des feuilles à ramasser, pensez à le faire de façon régulière ce qui évitera les trop grandes quantités à évacuer.

Comment ramasser les feuilles mortes ?

Munissez vous des bons outils afin de vous faciliter la tache, si votre jardin est grand procurez vous un souffleur de feuilles afin de les rassembler en tas ou en andin.

 

IMG_20161025_105623

souffleur de feuilles

 

Si votre jardin est plus petit, munissez vous d'un bon râteau à feuille et d'une pelle, faites des tas qui seront facile à ramasser .

IMG_20161025_105704

 

 

Comment transporter vos feuilles ?

 

Vous pouvez utiliser une simple poubelle ou bien une bâche, beaucoup plus efficace et avantageux, la seule contrainte est d’être deux personnes  pour faire le transport.

IMG_20161026_094005

 

conseil du coach:

Recyclez vos feuilles mortes en paillage.

 

N’acheter plus de paillis, utiliser la matière première présente au jardin pour pailler le pied des végétaux les plus frileux.  Une couche épaisse de feuilles mortes protégera efficacement vos plantations.
N’utilisez pour le paillage que des feuilles saines. Les grandes (châtaignier, platane,catalpa…) sont parfaites pour pailler les arbustes. Réservez les petites (cerisier, saule, noisetier, charme…) aux massifs de vivaces. En couche épaisse, elles protègent du gel les souches des plantes frileuses.

Conseil du coach : 

Ne tassez pas votre paillis, car plus il sera aéré, plus il sera isolant et meilleur sera la décomposition.

Recyclez vos feuilles mortes en compost.

 

Broyées, les feuilles mortes pourront être ajoutées au compost qui, en se décomposant, grâce à l’action des micro organismes, se transformeront au fil des mois en une matière organique très riche utilisable comme amendement au jardin.
Il suffit juste de remplir un bac à compost en couches successives ou même de confectionner un simple tas au fond du jardin, de l’humidifier et de le couvrir d’une bâche pour que le processus de décomposition intervienne.
Par la suite, il suffira de retourner l’ensemble de temps en temps et d‘ajouter un peu d’eau ou de purin d’ortie si le temps est sec pour obtenir un bon compost quelques mois après.
Conseil du coach :
Groupez les feuilles par petits tas et broyez-les à la tondeuse, ainsi mises  au compost, elles se décomposeront plus rapidement.

Recyclez vos feuilles en amendement.

 

Après un léger bêchage en mottes grossières, vous allez pouvoir recouvrir votre potager d’un épais lit de feuilles mortes. Les cendres de la cheminée viendront recouvrir le tout. Cette opération vous évitera d’être envahit de mauvaises herbes, de plus elle protégera votre terre de l’érosion climatique,  en se décomposant, les deux matières libéreront azote et potasse disponible pour vos futures cultures. Les micro-organismes et vers de terre présents dans le sol, se trouveront aussi stimulés et vous bénéficierez ainsi de manière très naturelle d’une terre légère et fertile.

 

Pour en savoir plus

Lire les articles sur : la plante du mois

Lire les articles sur : dossier jardinage.

Lire les articles sur : les photos du coach.

© Guy – Coachjardins

Laisser un commentaire