P1060129

P1040132

Famille : Rutacées

 Le Citronnier est originaire des régions tropicales où la pluviométrie atteint 1000 à 2 000 mm/an. Celui ci est souvent cultivé dans les régions méditerranéennes et subtropicales pour son fruit,  dont le jus est utilisé principalement comme condiment.

Cet arbuste à la particularité d’avoir le fruit, la fleur, et les jeunes pousses en même temps.

La récolte s’effectue entre novembre et février, certaines variété produisent dés la troisième année.

 

Caractéristiques :

Le citronnier  est présenté comme résistant à des températures d’environ −5 degrés.

Quels sont les effets de température sur le citronnier ?

Jusqu’à −3 degrès la plante arrête simplement sa croissance et entre en repos végétatif , ce repos est généralement favorable et permet une meilleure coloration des fruits, une plus grande concentration en sucres, ainsi qu’une meilleure reprise de la végétation au printemps.

En revanche, le froid est néfaste s’il dure trop, c’est la raison pour laquelle il est difficile d’acclimater les citronniers sur les côtes bretonnes où en région parisienne ou les températures hivernales restent pourtant clémentes.

Entre −4 °C et −6 °C, les jeunes pousses flétrissent. Elles reprennent leur vigueur quand la température remonte, en quelques heures ou quelques jours, suivant la sévérité des gelées (plus la température est basse, et plus le flétrissement est durable).

En dessous de −7 °C, les jeunes pousses flétrissent puis en quelques semaines prennent un aspect desséché, puis meurent.

Entre −8 °C et −10 °C : quelques semaines après le gel, les feuilles adultes se recroquevillent et se dessèchent en même temps que les jeunes pousses. La reprise a  lieu généralement à partir du printemps suivant mais il peut s’écouler plus d’un an avant qu’elle n’ait lieu.

P1060129

Citronnier après une forte gelée

En dessous de −11 °C : toutes les parties aériennes de la plante sont atteintes et la plante meurt généralement ; la reprise peut éventuellement se faire au niveau du sol, sur le tronc.

Il aime les sols toujours bien drainés,légèrement acides ou neutres.

 La petite histoire du Citronnier

Le Citronnier dit Citrus Limon, pousse à l’état sauvage au pied de l’Himalaya. Déjà, dés le premier siècle après jésus-christ  cette plante était cultivée mais de façon marginale, ce n’est qu’aux environs de l’an mille qu’elle s’est développée.

Au 18 ème siècle l’agrumiculture était la première activité économique de la région de Menton, 35 millions de citrons étaient exportés chaque année vers l’Angleterre,  l’Allemagne, la Russie et l’Amérique du nord, mais le terrible gel de 1956 mit un terme à ce commerce.

Comment l’entretenir ?

P1040133

 

Le Citronnier peut être cultivé de deux manières : en pleine terre dans les régions du sud « Côte d’Azur » et en pot dans les autres régions.

Dans les régions froides le voile de protection hivernale est indispensable lorsqu'il est cultivé en pot.

Rempotage du citronnier 

La culture en pleine terre : Planté le de novembre à mars la meilleure période étant l’automne, la distance de plantation est de sept mètres, et six pour les arbres en touffes.

Conseil du coach : trempez la motte avant la plantation,puis mélanger 1 tiers de terre végétale, 1 tiers de terreau, 1 tiers de fumier bien décomposé. Évitez de couvrir le point de greffe sinon vous risquez de faire pourrir la plante.

La culture en pot : Dans votre maison le meilleur endroit se nomme véranda, garage, hangar ou pièce non chauffée, les racines de ces arbustes se contentant du pot pour survivre, elles devront y trouver l’eau et les nutriments nécessaires en toute saison.  L’arrosage devra être régulier été comme en hiver.

 

 

Conseil du Coach :

Très important, effectuez un toilettage régulier du feuillage avec une eau additionnée de savon noir, les  Acariens, pucerons, et cochenilles n’y résisteront  pas .

Coté taille : tailler juste après la récolte, en mars en supprimant les branches mortes et celles qui poussent à l’intérieur .

Coté engrais : récupérez de la fiente de poule, et additionnez la à de l’eau, puis faites des apports réguliers à votre Agrume.

Installez le sur votre terrasse il parfumera parfaitement l’endroit.

Pour en savoir plus

Lire les articles sur : la plante du mois

Lire les articles sur : dossier jardinage.

Lire les articles sur : les photos du coach.

© Guy – Coachjardins

Laisser un commentaire