IMG_20170215_104908
IMG_20170217_093410

chenilles processionnaires

 

La chenille processionnaire du pin est la larve d'un papillon de nuit, le Thaumetopoea pityocampa. Elle fait partie de l'ordre des Lépidoptères, de la famille des Notodontidae et de sous-famille des Thaumetopoeinae.

Identification

 

La chenille est d'une teinte brun foncé ponctuée de taches rougeâtres sur la partie supérieure et les flancs, tandis que la face ventrale est jaune. La tête est noire. Elle est très velue et couverte de poils très urticants.

IMG_20170217_093401

les chenilles en procession

Pendant l'été, les femelles déposent leurs œufs par paquets de 150 à 200 en rangées parallèles sur les aiguilles de pins.

Ceux-ci éclosent au bout de cinq à six semaines pour livrer des chenilles qui mueront à cinq reprises. Arrivées au cinquième stade de la métamorphose, les chenilles processionnaires du pin tisseront un nid de soie coriace que les prédateurs éventuels ne peuvent percer, où elles se regrouperont pour passer les journées, et plus tard la mauvaise saison.

Les chenilles sortent la nuit pour s'alimenter et se déplacent à la queue leu-leu. Le déplacement se fait en procession, il est assuré par contact tactile avec la soie des congénères.

IMG_20170215_104908

nid de chenilles

Les nids sont aisément repérables sur les arbres car ils ressemblent à de grossières barbes à papa parasitant les extrémités des branches de pins.

Les dangers de la chenille

Leur caractère urticant provoque généralement de sérieuses réactions allergiques et des démangeaisons, voire des œdèmes sur les parties du corps les plus exposées comme les mains, cou, visage, mais peut aussi entraîner des lésions oculaires et des troubles respiratoires sévères.

Les animaux domestiques sont particulièrement vulnérables. Un chien ou un chat atteint par les poils urticants peuvent développer une nécrose de la langue pour s'être léché afin d'atténuer les démangeaisons dont il est victime, s'il n'est pas soigné rapidement

.

comment les piéger de façon écologique ?

 

Quels sont les méthodes de luttes ?

 

 Le piège à phéromone

 

Le piège à phéromone va permettre la capture des papillons mâles qui est le stade « adulte » de la chenille, réduisant ainsi la reproduction donc le nombre de futures chenilles.

C’est à la fin du printemps que débutent les premiers vols des papillons. Il est possible d’intervenir sur l’accouplement des adultes par un piégeage massif des mâles.

Cette méthode consiste à installer des pièges à phéromone sexuelle directement dans les arbres ainsi le piège permet de diffuser une phéromone spécifique à chaque espèce, attirés, les papillons mâles volent autour de la capsule qui émet l’odeur du papillon femelle, épuisés, ils finissent par tomber dans l’entonnoir ou se collent sur la plaque de glu (en fonction du type de piège).

 à savoir : La portée de la phéromone est de plusieurs dizaines de mètres.

L’avantage du piégeage est sa mise en place rapide et sans protection. Il est écologique et respectueux de l’environnement. Il permet la détection, le suivi des populations et le raisonnement des stratégies de lutte. Une fois la période de vol terminée, les pièges seront retirés et gardés, après nettoyage, afin d’être utilisés l’année suivante.

Eco piège à chenille :

Les chenilles se regroupent en procession le long du tronc pour descendre de l’arbre et s’enterrer dans la terre pour se nymphoser (chenille-chrysalide puis papillon).

Quand installer ces Eco-piéges ?

Ils s’installent chaque année entre Décembre et Avril, selon les régions et les conditions climatiques de l’année en cours.

Sur la Côte Atlantique, de novembre à fin avril, depuis les premières processions possibles jusqu’à un mois après les dernières.

Pour les autres régions, de janvier à fin mai, depuis les premières processions possibles jusqu’à un mois après les dernières.

Conseil du Coach : Certaines années, lorsque les conditions climatiques sont extrêmement douces, on peut observer des processions dès que les températures passent au dessus des 15°C au mois de décembre (centre de la France, la Loire, la région Parisienne…). Soyez vigilant quant à la période d’installation des pièges.

Où acheter ces eco-piéges ?

Vous pouvez vous procurez ces eco-piéges en jardinerie, ou sur des sites spécialisés.

que dit la lois ?

Localement, la lutte contre l'insecte peut être imposée par arrêté préfectoral ou municipal.

Certaines villes ont pris conscience de l'impact de ce nuisible sur notre environnement et appliquent un arrêté municipal obligeant chaque année, avant la fin de la première quinzaine du mois de mars, les propriétaires ou les locataires à supprimer mécaniquement les cocons élaborés par les chenilles processionnaires du pin et à les brûler ainsi qu'un traitement annuel préventif à la formation de ces cocons avant la fin du mois de septembre sur les végétaux susceptibles d'être colonisés par les chenilles.

A lire Projet de lois.

 

Pour en savoir plus

Lire les articles de la rubrique : la taille des végétaux

lire l'article sur : comment protéger ses plantes du froid

Lire les articles sur : la plante du mois

© Guy – Coachjardins

 

Laisser un commentaire